Le quartier des plaisirs

Si la ville parait austère au premier abord, il n'en est pas moins qu'elle recèle des établissements particuliers, où les plaisirs comme le jeu, les femmes, la danse, constituent une source d'amusement. Ils sont regroupés dans le quartier des plaisirs. Cette énumération n'est pas exhaustive.


La maison d'Orpheus

Elle n'ouvre qu'à partir du couché du soleil et ferme à l'aurore. C'est une bâtisse comportant trois étages d'à peu près 100m2 chacun. Au premier étage, on trouve une sorte de taverne où des danseuses en habits légers attisent les clients. Ici le but des filles est de pousser à la consommation. Au deuxième étage, on trouve toutes sortes de jeux d'argent, dès, roulettes, cartes, bras de fer... Généralement, on y perd beaucoup. Au troisième, l'étage des nuits douces. Ici, c'est l'étage réservé aux rencontres avec les filles. Il est divisé en un grand salon et de nombreuses chambres. Les prix sont habituellement élevés, il s'agit donc d'un endroit réservé aux personnes aisées. Le prix des consommations est le double de celui des auberges dites de bonne qualité. Une fille pour la nuit coûte 5pa.

La taverne d'Asthior

C'est une taverne très agréable, réservée uniquement aux hommes. Il existe une arrière salle où tout devient plus intime avec des effets de lumières grâce à des cristaux de couleurs. Bien entendu les coins sombres et discrets pullulent. Elle ouvre à l'heure du dîner et ferme en offrant le petit déjeuner aux clients qui sont restés toute la nuit. Les prix sont élevés, multipliez par trois le tarif normal. Elle fait office de restaurant et de taverne officiellement.

La maison d'Ishiga

C'est une des maisons close les plus connues. Elle est tenue par une ancienne prostituée de Bakshaan : Ishiga. Ici, on cultive la beauté exotique, certaines femmes viennent du Lormyr, du Désert des Larmes (ce qui est très rare). Il s'agit d'une bâtisse d'un étage. Le rez-de-chaussée est en effet un grand salon où de très belles filles se prélassent sur des sofas. Le client n'a plus qu'à faire son choix, puis monter au premier étage qui est constitué de chambres. Il faut payer 10pa pour rentrer, on peut ensuite y rester toute la nuit. Des boissons sont offertes ainsi que des repas.


Les tavernes et auberges


Le Loup Noir

Il s'agit d'une taverne où l'on boit pour pas cher. La bière est bonne et coule à flot. Le patron s'appelle Igern "Das Hund". Il peut contacter Hanz der Stumm qui est le bras droit du chef de la guilde de la rose noire. Pour se faire, il envoie un messager dans la rue de la sombre lumière située à l'arrière de la taverne. Ce dernier laisse une missive dans une sorte de boite aux lettres. Un homme de main vient ensuite récupérer le courrier, il vient une fois par jour.

La mire

Là aussi, c'est une taverne peu onéreuse. On peut se mettre minable pour quelques GB. Des concours de beuverie sont organisés pratiquement tous les soirs ainsi que des tournois de fléchettes. Ici, la spécialité est le Schrimé : un verre de bière frappé avec le tord boyaux maison. Cyke un membre de la guilde de la rose noire vient souvent ici le soir, essentiellement pour jouer aux fléchettes. C'est le spécialiste de la maison. Il existe une arrière salle cachée par des tentures où il reçoit les éventuelles requêtes. Il est toujours le bien venu ici, il faut dire que la taverne lui appartient à moitié.

Nor ein Glass

C'est une taverne très réputée pour les boissons qu'elle vend. Le patron, Mickey le Roux, est originaire de l'Ile des Cités Pourpres. C'est un ancien vétéran de la guerre contre le Lormyr. Il met un point d'honneur à servir des alcools peu connus en Ilmiora. Bien sûr sa boisson favorite reste le Rhum pur. L'ambiance y est très bonne et il n'est pas rare d'y entendre chanter des chansons d'ivrognes jusqu'au petit matin.

La Mort Blanche

C'est une auberge pour des personnes très aisées. Les chambres y sont luxueuses et spacieuses. Les plats y sont raffinés. On y sert les meilleurs vins d'Ilmiora. Tous les soirs des spectacles sont donnés : bardes, danseurs, jongleurs... Il est possible de demander une fille pour la nuit mais cela est assez cher. Tout y est pour assurer le confort du client.

Das Keller

C'est un club privé. Il est dirigé par le Borgne. C'est un ancien des arènes qui a eu une belle carrière. Il est borgne et a des difficultés à se mouvoir. Il fait auberge mais les clients n'y dorment pas. Les chambres sont réservées aux combattants. En effet des combats à morts sont organisés. Le rez-de-chaussée est en fait un coin taverne où les parieurs viennent se désaltérer quand ils le désirent. Il y a un escalier qui mène au sous sol où l'on trouve une petite arène grillagée. Les combattants sont convoqués la veille. Ils passent la nuit isolés dans une chambre où une fille appétissante les attend. Les combats débutent le lendemain à minuit. Il y a des combats à mains nues, à la dague (les lutteurs sont reliés par une chaîne attachée à leur poignet gauche), et à l'épée. Les parieurs sont pour la plupart des gens riches et influents. On comprendra facilement pourquoi cette activité n’a pour l’instant pas fait l’objet d’une investigation poussée de la part des gardes de la ville. Il y a des combats toute la semaine, cependant le dernier jour de chacune sont des combats à mort. A cette occasion, les paris sont beaucoup plus importants, et le vainqueur de chaque match repartira avec 2000 gb dans sa poche.

Vous pouvez obtenir les plans détaillés de l'auberge en cliquant ici.



Cold Hand OR Kildor OR Manu