La cité est située au Sud est du pays. Elle jouxte le fleuve Rignar qui la relie à la cité de Kaarlack. Ce fleuve qui prend naissance au Nord Est du pays, se déverse ensuite au Sud de Vilmir dans l'embouchure proche de Jadmar. La cité de Rignariom est placée sur un endroit stratégique, en effet la seule partie navigable du Rignar est celle qui relie Rignariom à Vilmir. Ainsi pour le commerce avec Karlaak, les commerçants de Vilmir sont obligés d'organiser depuis Rignariom des convois de marchandises par voie terrestre. C'est pratique pour les commerçants et cela fait de Rignariom une cité riche où des produits de tout genre abondent.

De plus la région est constituée d'une vaste plaine (la plaine de Valéphor) qui est tout à fait cultivable. Ainsi, la cité ne s'arrête pas à ses murailles, on trouve sur cette plaine de nombreux petits villages dont la production est surtout agricole.

Le seul véritable problème, ce sont les tribus nomades qui vivent entre Karlaak et Rignariom. Elles sont pour le moins incontrôlables et il arrive de temps en temps que des convois de marchandises soient attaqués. De plus, Nadsokor n'étant pas si loin, les autorités de la cité ont depuis la formation de Rignariom, fait preuve de prudence. Jamais encore, les mendiants ne se sont attaqués à Rignariom, mais c'est une véritable paranoïa qui s'est installée dans cette ville.


Rignariom a été bâtie à la suite de la Révolution contre les Melnibonéens. Il reste encore certains vestiges qui témoignent du superbe de cette ancienne civilisation :

>>> A quelques kilomètres à l'est de la ville se trouve les ruines d'un ancien fort. Tout a été détruit. On n'a pu tirer que très peu de renseignements sur les modes de constructions melnibonnéènes. C'était une ancienne place forte qui servait de base avancée dans la guerre contre les Dharzis. A l'heure actuelle très peu de gens s'y rendent, seules des fouilles sont encore entreprises sous l'égide de l'université de Rignariom. Elles sont très surveillées, notamment sous la pression du culte de la Loi qui a bien voulu autoriser de telles recherches.

>>> Il reste encore quelques tours de guet. Selon les historiens (notamment Hanz Karell), elles servaient à épier d'éventuels mouvements de troupes Dharzis. Elles sont disposées à des endroits stratégiques sur des collines autour de ce qui fut la place forte. Certaines des tours ont été restaurées: elles servent aujourd'hui de protection aux petits villages de Rignariom, et permettent de faire le guet. Il y en a trois, une au Nord Est, une au Nord Ouest et une à l'Ouest de la ville. Certaines connaissances ont été récupérées par les historiens de Rignariom. Elles sont devenues communes pour les soldats. Toutes ces trouvailles sont jalousement gardées, c'est un atout pour Rignariom. Il y a la longue vue, car sa fabrication a pu être retrouvée. Elles servent uniquement pour l'armée, chaque tour de jet en possède une. Des livres de tactique et de stratégie ont été retrouvés. La plupart étaient illisibles, les traducteurs ont bien travaillé vu l'état des livres. Aussi, aujourd'hui, pour une petite ville, Rignariom possède l'une des meilleures défenses d'Ilmiora et même du continent Est des Jeunes Royaumes.


Cold Hand OR Kildor OR Manu