Ces quelques pages sont consacrées aux personnages ayant un certain statut dans la cité. Vous les trouverez, ici, classés par ordre alphabétique. Une page sera consacrée à chacun d’entre eux. Elle sera toujours présentée sous la même forme de manière à ce vous puissiez vous repérer facilement. Pour cela quatre parties ont été établies : les données chiffrées, la description physique, le comportement, et le côté professionnel. Tout ceci devrait vous amener à mieux cerner la personnalité des pnjs, cités dans Rignariom, que vos joueurs rencontreront sûrement. En voici la liste :


Personnages

Juna Albarantes, prêtresse de Lhassa, fondatrice de la guilde des amazones. (Kildor)

Karle Dagen'Fert, capitaine de la garde des quartiers Sud. (Cold Hand)

Alexia De Rignariom. (Kildor)

Wilheim De Rignariom, Duc de Rignariom. (Kildor)

Hanz Karell, historien et recteur de l’université de Rignariom. (Kildor)

Dominik Malian-Hart, prêtre disciple de Donblas (Cold Hand)

Karl Marko, grand chambellan, maître de la guilde des assassins. (Kildor)

Milos Tiersen, lieutenant de la milice. (Kildor)

Dagor Scarf, représentant de la guilde des marchands. (Kildor)

Margot Van Bible, premier magistrat de la cité. (Kildor)

Vilfor, grand prêtre de Donblas. (Kildor)

Thomas Zander, capitaine de la garde des quartiers Nord. (Kildor)

Keannor, responsable de la surveillance du site des fouilles (Manu)






Juna Albarantes, Prêtresse de Lhassa

FOR 6 CON 9 TAI 14 INT 16 POU 19 DEX 13 CHA 17 Pvs : 12

 

 Compétences :

 

Description : Juna Albarantes est une fort belle femme dont l’âge paraît incertain. Son charme est époustouflant et sa faiblesse physique lui donne encore plus d’attrait. Son est longiligne et sa taille étirée. De longs cheveux blonds et soyeux coulent le long de son dos, ses yeux d’un bleu profond brillent à chaque instant. Sa peau est pâle et une mince cicatrice, vestige d’une époque tourmentée, marque son visage émacié. Elle n’a bien sûr pas toujours été dans cet état. Il fut un temps où elle courrait par monts et par veaux, visitant de nombreux pays, entreprenant de périlleuses missions avec son amie de toujours, Margot. Une maladie lancinante la mine petit à petit, tout ceci à cause d’une bête blessure effectuée par une dague empoisonnée lors de son dernier combat. Aujourd’hui, elle fait partie de la guilde des amazones de Rignariom et profite du restant de ses jours. Elle n’en porte pas l’uniforme, ses vêtements sont constitués d’une fine tunique blanche finement brodée de fil d’or, agrémentée de voiles bleu ciel transparents.

 

Caractère : Cette femme qui, en son temps, était une aventurière de renom, s’est maintenant réfugiée dans une vie contemplative, simple et sans confort. Durant les semaines qu‘elle passa entre les mains des prêtresses de Lhassa à Bakshaan du fait de sa blessure, l’illumination vint à elle. Le souffle froid de la déesse l’avait touché. Elle se voua alors à la déesse des vents pour l’éternité. Aujourd’hui, Juna est devenue une femme sage et avisée, partageant sa foi et sa connaissance. Elle reste toujours naturelle et ne s’embarrasse pas de mensonges inutiles. Malheureusement son esprit est souvent distant, restant à l’écoute des brises et des tempêtes, ce qui donne souvent à penser qu’elle est froide et repliée sur elle-même.

 

Fonction : Juna fonda la guilde des amazones avec Margot. Elles travaillèrent beaucoup pour mettre en place une telle organisation. Lorsque tout fut terminé et que leur projet prenait vie, elle fit construire une petite tour au sein même de la maison des amazones. Cette tour sera désormais son sanctuaire permanent. Elle finira ainsi ses jours dans la contemplation et la prière. Cette construction bien évidemment dédiée à Lhassa est ouverte à toutes les femmes qui veulent profiter de ses conseils et de la tranquillité de l’endroit, et prier la déesse qui, petit à petit, est devenue la mère protectrice de la guilde. Peu de gens la connaissent, hormis les amazones, elle ne sort pour ainsi dire jamais et ne parle pas aux natifs de la cité. Son culte est bien sûr connu des prêtres de la ville, mais ils n’y prêtent aucune importance sauf peut-être Aldrinan Waterfall. Ce dernier lui voue une sombre jalousie. En effet son culte s’appauvrit et s’apprête à péricliter, alors que celui de Lhassa est en plein renouveau. Si un jour la guilde des amazones gagne le droit de part son importance croissante d’avoir un représentant au conseil, ce sera certainement sa place.

 

Propos tenus envers Margot Van Bible.

 

" Ma chère amie, les vents nous sont favorables. Lhassa nous accompagne. Notre but se réalise. Elle nous accordera le repos que nous méritons. "

 


Karl Dagen' fert, Capitaine de la garde, quartier sud

FOR 14 CON 15 TAI 13 INT 12 POU 13 DEX 15 CHA 13

 

Compétences : Epée large 92%/85%...Tour 35%/75%...Dague 67%/34%...Corps à corps 80%/35%... Premier Soins 76%...Persuader 92%...Embuscade 34%...Lire & Ecrire 70%

 

Description : Karl est un homme d'âge mûr, environ cinquante ans, qui donne une impression sagesse et de sérénité. Tous ses cheveux sont blancs et une calvitie naissante accentue encore cet image de vieux sage intransigeant qui lui colle à la peau. Il mesure environ 1m75 et, bien qu'il ne soit plus d'une grande jeunesse, son corps est toujours musclé et il n'a pas une once de graisse. Assez large d'épaule, il aurait même tendance à être plus fort que certaines recrues, plus jeune, mais moins entraînées... Son secret n'en est pas un, puisqu'il le répète sans cesse aux nouveaux arrivants : il passe chaque soir environ une heure dans la salle d'entraînement de la caserne à faire des exercices physiques, à se perfectionner aux armes et à toutes sortes de techniques de la garde tel que l'immobilisation de suspect. Karl a "hérité" de la surveillance du quartier sud après dix ans de bons et loyaux services envers Wilheim. Il se considère comme étant le capitaine de la garde le plus compétent, en regard des résultats qu'il obtient dans son quartier. En fait, il ne fait qu'exprimer ce qu'il pense et pour lui, ce n'est pas se vanter que de dire cela : il constate les faits. Il faut bien dire que si l'on considère la zone de la ville sous sa juridiction, le travail de répression n'est pas trop fastidieux : dans le quartier sud se trouve en effet le palais, la caserne, l'université et les deux temples de Donblas et Arkyn. Si l'on ajoute que c'est dans ce quartier que se trouve les maisons des notables, on comprend que le calme y règne. Karl est encore parfaitement apte à assumer ses fonctions et il n'est pas disposé à laisser sa place à un "jeunot", comme il se plaît à appeler ses subordonnés.

 

Caractère : Comme de nombreuses personnes qui ont réussi dans leur vie professionnelle, il juge assez sévèrement ceux qui tentent de monter les échelons hiérarchiques après lui. Personne n'est jamais assez bon pour tel ou tel poste et il occupe souvent de nombreuses fonctions à la fois, à cause de cette sainte horreur de déléguer. Ma foi, il faut l'excuser, il aime le travail bien fait. Sous ces aspects sévères, silencieux et froids, il peut cacher une grande humanité dans certaines situations critiques. On l'a vu en effet il y a trois ans de cela, lors du grand incendie de l'aile est de l'université, retourner deux fois dans le bâtiment en flammes afin de sauver de jeunes étudiants restés coincés à l'intérieur. Ce sont des actions comme celles-ci qui ont contribué à le rendre sympathique auprès des gens malgré son air de chien renfrogné. Que voulez-vous, cet homme est ce qu'on appelle un "pur". Son métier, il le pratique et l'a toujours pratiqué pour aider les plus faibles et pour que l'ordre soit restauré. Il n'a suivi aucune école religieuse et n'est donc pas "asservi" à un culte. Il croit fermement à une société basée sur la justice et le droit, mais il est peu partisan de l'immuabilité. Il n'a d'ailleurs pas que des amis dans les rangs des prêtres loyaux. Il a toujours refusé de faire de la politique, car il estime que les paroles ne mènent jamais aussi loin que les actes. Il semblerait que Karl est le plus intègre des quatre capitaines de la garde.

 

Propos tenus par Karl Dagen'fert à l'adresse de jeunes recrues :

 

 

"Très bien. Je tiens à ce que tout soit clair : vous êtes ici pour maintenir l'ordre et la paix. La perfection ne peut être atteinte que par l'entraînement et l'apprentissage; aussi, et si vous avez des questions, référez-vous avant de faire quoi que ce soit qui pourrait avoir de lourdes conséquences. Donc, [...]"

 


Alexia De Rignariom, La sœur du Duc

FOR 12 CON 10 TAI 17 INT 12 POU 14 DEX 13 CHA 15 Pvs : 15

 

 Compétences: Dague att32% / par28%…Coup de pieds 55%…Lire & Ecrire 85%… Persuader 89%… Ecouter55%… Se cacher 31%…Connaissance de la musique 46%… Chanter 87%… Evaluer 40%…

 

Description: Cette jeune femme est aînée de la famille Rignariom. Elle a maintenant vingt-six ans. Son visage est ferme, ses yeux noirs sont emprunts de défi et de sauvagerie. Elle porte les cheveux longs et ne les attache jamais. Elle ne se maquille pour ainsi dire jamais et passe pour une sauvageonne malgré une éducation digne de son rang. Ses vêtements la mettent difficilement en valeur bien que leur prix soit élevé. Il semble qu'elle soit incapable d'avoir ne serait ce qu'un peu de goût. Alexia ne passe en tout cas jamais inaperçue, c'est un véritable courant d'air. Ses atours aux formes de déguisements et sa voix rauque sont son emblème.

 

Caractère: Alexia éprouve un grand ressentiment à l'égard de son frère cadet. Pourquoi lui, aurait-il le pouvoir? Pourquoi ne serait-elle bonne qu'à se marier ? Au moins depuis la mort de son père, la menace d'un mariage imposé est écarté. Certains la considèrent comme une amazone. Elle a un sale caractère et n'hésite pas à le montrer. (Certains gardes du Palais en ont un souvenir douloureux). Pour elle, les autres ne comptent pas. Ce ne sont que des fantômes qui n'ont absolument aucun intérêt. Bien sûr qu'elle aimerait un jour se marier ! Elle saurait peut-être changer si c'était le véritable amour. Jusqu'à présent Dagor lui plaît bien, il lui montre des endroits de la ville qu'elle ne connaissait pas. C'est pourquoi certains excès de mauvaise humeur semblent s'éteindre rapidement à la seule évocation de son nom. Cela se sent partout et beaucoup pérorent même sur le sujet, pronostiquant un futur mariage.

 

Fonction: Elle n'a aucune fonction particulière. Son influence au sein de l'Etat est quasiment nulle. Personne ne lui demande son avis à part les quelques femmes de paysans ou de bourgeois qu'elle reçoit de temps en temps. Seul le mariage ou la mort de son frère pourrait lui octroyer plus de pouvoir. Il faut dire que pour l'instant, elle n'y a pas réfléchit, et sa relation avec Dagor l'obnubile. Mais il est vrai qu'elle a un rang et un statut. Tout le monde le sait et la ménage. Certains pensent qui plus est qu'elle peut avoir une influence sur son frère, aussi a-t-elle vu venir de loin le pauvre vieux prêtre Aldrinan Waterfall et ses conseils de pleurnichard, lui demandant de faire en sorte que Wilheim se rende au temple de temps en temps.

 

Extrait d'une discussion privée avec Dagor :

 

"_Oh! Dagor, pourquoi suis-je née femme ? Pourquoi cet imbécile de Wilheim a tout ce que j'ai toujours voulu ? Ne peut-il pas mourir comme notre père et me laisser Rignariom ?

_ Ma cher amie, méfiez-vous de tels propos, il est des présages qui se réalisent quelques fois !"

 


Wilheim De Rignariom, Duc de Rignariom

FOR 14 CON 17 TAI 15 INT 14 POU 10 DEX 12 CHA 11 Pvs : 20

 

Compétences : Epée longue att82% / par76%… Lutte 43%… Esquive 66%… Eloquence 42%… Crédit 96%… Lire & Ecrire 78%…Equitation 87%…

 

Description: Wilheim de Rignariom est encore jeune. Il n'a que vingt-trois ans, mais il cache cette apparence juvénile sous un port martial. Son physique est robuste, son père a bien veillé à en faire un guerrier accomplis et un dirigeant de premier ordre. Son visage est de forme plutôt carrée, ses mâchoires sont saillantes et son front large. Il porte ses cheveux forts courts, ce qui le distingue des autres nobles ou fils de bourgeois. Ses yeux sont clairs et trahissent sa jeunesse. Sa tenue vestimentaire varie très peu, on ne peut pas dire qu'il soit coquet. Il portera généralement un pourpoint de cuir, des pantalons propres et sobres, le tout aux couleurs de la cité. Seule une cape blanche orne son dos et ses épaules. Les seuls objets précieux apparents sur lui sont le sceau des Rignariom qu'il porte en bague ainsi qu'une broche de cape en or massif transmise de père en fils en forme d'étoile polaire.

 

Caractère : Wilheim, même si son enfance a été celle d'un nanti, n'a point joui de l'amour de parents aimant. Son père était un véritable tyran : les brimades et disputes étaient monnaie courante. Wilheim ne l'a jamais porté dans son cœur et n'a d'ailleurs versé aucune larmes en apprenant sa mort. Wilfried l'avait formé pour diriger et prendre sa succession, mais les idées politiques du père et du fils étaient opposées. Aujourd'hui sa situation est stable, sa vie tranquille. Il est marié, son épouse attend son premier enfant. Rien ne pourrait déstabiliser un tel homme, sauf peut-être la perte de ce qu'il a de plus cher au monde, notamment sa famille. Sinon Wilheim est un Duc ouvert aux nouvelles idées, il a par ailleurs pris le parti de changer certaines traditions longtemps en place dans la cité et de réformer certaines dispositions prises par feu son père.

 

Fonction : La charge ducale se transmettant de père en fils, il était logique que celle-ci lui échoit. Le seul problème est qu'on le considère de manière générale un peu jeune pour assumer sa nouvelle charge. Certains anciens vieux roublards de la politique le harcèlent de conseils. Il décida alors de donner le change et reprit Karl Marko comme conseiller personnel. Il est vrai qu'un dirigeant a besoin de conseils, surtout à l'encontre de ses ennemis politiques et Marko les connaît tous. Wilheim veut que son nom reste dans l'histoire, il pense qu'il est temps de faire évoluer la vie de la cité, de prendre un nouveau départ, mais pour cela, il faudra d'abord vaincre les réticences des anciens, convaincre le peuple de ces nouveaux bienfaits. Ce sera certainement l'œuvre de toute une vie, Wilheim le sait. Il n'essaie pas de brusquer les choses, son travail de réforme sera un long labeur. Patience et attention, telles sont les qualités d'un bon chef.

 

Quelques mots à sa cher épouse :

 

"Mon père était un rustre et un homme de peu d'honneur. Il m'appartient aujourd'hui, maintenant que sa charge est mienne, rehausser le nom de notre famille. Donner un avenir à mes concitoyens, œuvrer pour une meilleure vie, même s'il faut bousculer quelque peu leurs habitudes. C'est pour leur bien."

 


Hanz Karell, Historien, recteur de l’université de Rignariom

FOR 12 CON 14 TAI 10 INT 17 POU 9 DEX 11 CHA 9 Pvs : 14

 

Compétences : Eloquence 75%...Crédit 50%...Evaluer 60%...Mémoriser 40%...Lire & Ecrire 80%...Lire & Ecrire le Bas Melnibonnéen 30%...Lire & Ecrire le Haut Melnibonnéen 20%...

 

Description : Hanz Karell porte la cinquantaine sur son visage buriné. Son crâne est maintenant presque nu, seuls quelques cheveux blancs dénotent. Une fine barbe blanche marque son visage emprunt de nervosité. Ses traits sont fins et ses yeux reflètent une grande intelligence. Ses tenues vestimentaires sont limitées. Il portera tantôt une longue toge brune lors de grands événements tels que les réunions du conseil de la ville, tantôt des vêtements simples qui lui servent tous les jours sur son lieu de travail. Il s’agit d’un linge solide et poussiéreux, recherché pour un usage fonctionnel.

 

Personnalité : C’est un homme de terrain. Que voulez-vous ? Il ne tient pas en place. Ce qu’il aime par dessus tout, c’est voir le soleil se découper sur les ruines de l’ancienne place forte, au petit matin. Il ne se lasse jamais des vieilles pierres. Il aime sentir leur rugosité, leur histoire. Il sait qu’elles recèlent encore bien des secrets et qu’ils lui seront dévoilés prochainement. Il aime étudier et tirer la substance du passé. C’est presque de l’avidité, cela se sent lorsque l’on vient à croiser son regard. Malheureusement, sa promotion au siège de recteur ne l’enchante guère, il n’a plus le temps de pratiquer l’archéologie d’une manière aussi assidue qu’avant, il se bat contre la paperasse. Ce n’était pas un poste pour lui, bien que ses collègues ne le pense point et rient sous cape. Cette inaction le rend parfois irritable et souvent ronchon, surtout lorsque les prêtres de la cité lui mettent des bâtons dans les roues.

 

Fonction : Professeur reconnu depuis près de vingt ans, ses responsabilités au sein de l’université n’ont fait qu’augmenter. Cela fait maintenant deux ans qu’il se bat pour l’avenir des chantiers mis en place par son institut. Sa nomination n’a pas été le fruit du hasard. Ses collègues l’ont choisi pratiquement à l’unanimité du fait de son caractère fort et entier, mais aussi du fait de sa grande dévotion pour la quête de la connaissance. Karell est un homme particulièrement têtu et qui ne perd jamais de vue ses objectifs, les remettants sans cesse sur la table du conseil de la cité. D'ailleurs, l’université a déjà profité de ses prestations. Elle a pu s’ouvrir aux jeunes provenants de milieux modestes ayants les qualités requises, grâce à de nouvelles subventions octroyées par le conseil. Les fouilles, longtemps interdites ont enfin repris et les découvertes ont été à la mesure des espérances. Aujourd’hui, Karell a deux objectifs : retirer au temple de la loi son droit de regard et de rétention sur les éventuelles trouvailles, et recruter plus d’étudiants afin d’accélérer les recherches.

 

Extrait de quelques propos tenus à l’encontre du grand prêtre Vilfor.

 

" Je puis vous assurer que vous n’entraverez plus longtemps la marche du progrès par votre immobilisme ! Les choses évolueront un jour d’elles-mêmes, c’est notre destinée. Contre cela vous ne pourrez rien ! "

 


 

Dominik Malian-Hart, Futur Grand Prêtre de la Loi

FOR 9 CON 13 TAI 11 POU 16 INT 17 DEX 7 CHA 8 Pvs 13

 

Compétences : Eloquence 67%...Mémoriser 56%...Géographie 27%...Lire & Ecrire 86%...Lire & Ecrire le Haut Melnibonéen 56%...Théologie loyale 93%

 

Description : Dominik est un homme encore assez jeune. A première vue, il ne dépasse pas vingt ans, même si en réalité il en a vingt-trois. De taille moyenne, son léger embonpoint trahi son mode de vie plutôt aisé. Son visage est quelque peu rondouillard, ses pommettes sont saillantes et ses yeux verts très clairs sont légèrement enfoncés dans ses orbites. Ses cheveux châtains clairs retombent constamment sur son front et il passe la moitié de son temps à les remettre en arrière d'un geste rapide de la main. Mis à part ces pommettes, sa peau est d'une blancheur frappante, à la limite du maladif. Il use de millier d'artifices, aussi bien naturels que magiques, pour cacher cette pâleur excessive. Seule les personnes de son entourage, assez restreint, le connaissent sous son vrai jour. Il passe chaque matin une heure à se préparer et à se parer de ses plus belles parures offertes par des fidèles fortunés. Dominik, n'a jamais réellement connu la violence, si ce n'est celle des débats théologiques qu'il affectionne particulièrement. Il ne porte une dague sertie à la ceinture que pour rappeler son rang aux autres prêtres et citoyens.

 

Caractère : Dominik est un intellectuel, un rat de bibliothèque. Il n'a jamais voyagé, mais ses nombreuses lectures lui font penser qu'il connaît parfaitement tous les recoins des Jeunes-Royaumes. Il prend un malin plaisir à étaler sa culture en public et adore se lancer dans de longues descriptions de lieux mythiques comme la Cité qui rêve ou Hwamgaarl et ses statues hurlantes. Etant donné son rang élevé dans l'église de Donblas, pour ainsi dire personne ne se risque à lui faire part de ses sentiments personnels. Pourtant, la vérité est là : bien souvent, ses descriptions sont truffées d'inexactitudes et d'imprécisions. Malgré tout cela, Dominik adore débattre et se lance parfois dans de grands plaidoyers pour tel ou tel sujet. Il donne toujours une apparence de calme, mais la vérité est tout autre. On lui rappelle en effet son état de "dauphin", ce qui le perturbe au plus haut point étant donné qu'il n'est pas sûr d'être à la hauteur, et il est victime de nombreuses blagues, en cachette et sous le couvert bien sûr, sur ses tendances homosexuelles. Certains disent même, que s'il occupe aujourd'hui sa place, ce n'est pas par pure compétence, mais plus grâce à quelques faveurs obtenues sur le lit. Il ne ment que rarement. Il juge cela inutile puisque la grande majorité des gens lui doivent respect, quelle que soit leur opinion. Les seules personnes qu'il craint sont ceux au rang plus élevé que lui. Il n'hésite alors plus à être un hypocrite fini.

 

Fonction : Dominik est l'un des trois élus dans les rangs des prêtres novices de la Loi qui sont appelés une fois tous les vingt ans pour remplacer les éventuels grands prêtres décédés dans l'année. Il est même possible qu'il remplace le grand Vilfor lorsque celui-ci mourra, mais cela reste peu probable tout de même. Actuellement, son rôle est d'apprendre les arcanes de la magie loyale et de rester le plus possible en contact avec l'un de ses pairs qui lui apprend les gestes sacrés de sa vocation. Il passe la majeure partie de son temps à apprendre l'utilisation des vertus, mais il lui est formellement interdit d'en appeler à la puissance malsaine du Chaos et de ses rejetons sous peine d'être châtié par le supplice des pervertis, à savoir d'avoir le visage plongé dans l'huile bouillante. Il devrait fuir à jamais s'il y survivait. Dominik craint cela et se cantonne pour l'instant à son rôle bien défini. Toutefois, il n'exclut pas de se livrer un jour à quelque invocation chaotique de grande envergure... Pour le moment, sa grande foi l'en empêche.

 

Propos tenus par Dominik Malian-Hart lors de la fête des cent heures :

 

" ... et sachez que toujours la puissance de Donblas, éternelle et permanente, sera là pour appuyer le pouvoir de ses fils, nous autres les prêtres. Que cela ne souffre aucune discussion ! [...] "

 


Karl Marko, Grand Chambellan du palais

FOR 13 CON 14 TAI 13 INT 15 POU 08 DEX 10 CHA 14 Pvs : 15

 

Compétences :

 

Description : Karl Marko est un ancien militaire, mais son grand âge a effacé nombre de ses capacités physiques. C’est maintenant un vieil homme aux cheveux gris et clairsemés. Ses yeux sombres sont tristes et son visage ravagé par les rides. Sa démarche est boitillante, il s’aide d’une longue canne pour se déplacer dans le palais. Mais ceci n’est que comédie, car cet homme a une double personnalité. Certes, il a beaucoup perdu avec le temps, mais son physique garde encore quelque vigueur. Au palais de Rignariom, Karl Marko porte une longue robe de lin bleu et grise. Il porte également un large collier aux mailles d’argent, symbole de sa fonction de Grand Chambellan. Il troque sa tenue de tribun contre une tenue plus martiale lorsqu’il recouvre l’apparence du Lerher. Il porte alors un masque de fer et marche avec assurance.

 

Caractère : Cet homme est virtuellement accablé de responsabilités. Sa mine est souvent soucieuse et on le retrouve souvent perdu dans les méandres de ses pensées. Il se fait vieux et le réalise mieux que personne, mais il ne peut abandonner cette double vie, dumoins pour l’instant. En dehors de çà, c’est une personne de bon conseil et d’expérience. Durant toutes ces années passées au service de la famille des Ducs de Rignariom, son caractère s’est forgé et les intrigues du palais n’ont plus de secrets pour lui. Il est observateur, attentif, mais c’est surtout un homme courageux, n’hésitant pas à mettre de coté la morale pour prendre ses décisions. Cela fait longtemps qu’il ne se pose plus de questions existentielles. Tout ce qu’il souhaite aujourd’hui, c’est pouvoir passer la main sans faire de vagues et profiter de ses vieux jours.

 

Fonction : Karl Marko est en premier lieu le conseiller personnel du Duc. Autrefois capitaine de la garde de Rignariom, il trouva dans la personne de Wilfried un bon mentor ainsi qu’un puissant allié. C’est ce dernier qui lui confia par la suite d’autres tâches de confiance. Aujourd’hui, il sert son fils Wilheim, et il tend à lui être aussi fidèle. Mais Karl Marko assume un deuxième rôle au sein de la cité. Il est le chef d’une sorte de police secrète mise en place à l’époque de Wilfried. Elle a pour but d’espionner et d’éliminer toute personne susceptible d’intriguer à l’encontre du Duc. Ainsi, Marko est un homme de l’ombre, dont la tâche est ingrate mais nécessaire à la tranquillité de la vie politique de la cité. Aujourd’hui sa situation est plus délicate, Marko et sa police agissants à l’insu du jeune Wilheim. Marko ne peut laisser tomber ainsi cette organisation. Il en peut révéler son existence. Tout repose sur ses épaules. Si jamais cette affaire était révélée au grand jour, tout ce qui aura été bâti à Rignariom, pendant toutes ces années, sera détruit, et le jeune Wilheim aurait des comptes à rendre alors même qui ne sait rien de tout çà.

 

Propos tenus lors d’un entretien avec l’ancien Duc de Rignariom.

 

" Je suis conscient de la confiance que vous me portez, mon Seigneur, pour me confier une telle mission. Avez-vous songé aux conséquences, si cela venait aux oreilles des membres du conseil et de la population ? Oh dieux, puisse ma conscience ne jamais prendre le pas sur ma loyauté envers vous et la cité de Rignariom ! "

 


Milos Tiersen, Lieutenant de la milice, quartier Nord

 FOR 11 CON 14 TAI 10 INT 14 POU 13 DEX 17 CHA 09 Pvs : 14

 

Compétences: Epée courte att67% / par58%…Targe 51%… Esquive 42%…Lire & Ecrire 54%… Déplacement Silencieux 76%… Persuader 84%… Crédit 32%… Se Cacher 69%… Déguisement 41%…

 

Description: C'est un homme d'une trentaine d'années. Il n'est ni beau ni laid, son physique est celui d'un passe partout. Seul un œil torve le distingue particulièrement, autant dire que cela ne l'arrange pas trop. Il le cache la plupart du temps sous un bandeau gris foncé. Sa constitution est puissante, ses mains sont noueuses, c'est un bon combattant. Il porte l'uniforme de la garde uniquement pendant son service. En dehors de cela seul son bandeau permettrait de le reconnaître.

 

Caractère: C'est un ambitieux que nous avons là, ainsi qu'un homme avide d'argent et de richesses. Son train de vie est bien au-dessus de celui d'un simple officier de la garde. Aussi utilise-t-il son statut et son influence afin d'arranger quelques personnes pour se faire graisser la patte au passage, par la guilde des voleurs. Jusqu'à présent, il passe pour un homme plein d'avenir auprès de ses supérieurs qui reconnaissent son esprit d'initiative et ses résultats.

 

Fonctions: Milos tiersen utilise sa fonction et la liberté d'action dont il dispose grâce à la fainéantise de son supérieur direct. Ce dernier lui fait entièrement confiance et lui laisse les mains libres pour mener son petit trafic. En l'absence du capitaine Zanders, c'est à lui échoit l'organisation de la milice du quartier Nord. Il monnaye ainsi certains services à la guilde des voleurs, laissant passage et donnant des renseignements sur les patrouilles. Tout ceci lui permet d'assurer son train de vie, de vivre hors de la caserne en jouissant d'un appartement coquet. Il sait maintenant qu'il ne pourra plus revenir en arrière, la place du capitaine doit absolument lui revenir, sinon ce sera la fin de toutes ses manigances, d'autre part ses associés risqueraient d'être fort mécontents s'il ne pouvait plus remplir ses obligations…

 

" _ Mon cher Milos, je me sens las. Vous allez devoir prendre en mains la suite des opérations pour ce soir. Je me sens quelque peu souffrant depuis ce matin. Je rentre à la caserne, faites en sorte qu'il n'y ait pas de problèmes. Pas de vagues, hein!

_ Ne vous inquiétez pas Capitaine, tout ce passera comme d'habitude. Et puis, je veille au grain!

Regardant le vieux Zanders s'éloigner sur les pavés du quartier Nord, Milos ne pu réprimer un petit rire nerveux. Il avait rendez-vous ce soir. Rendez-vous avec l'argent facile et la trahison."

 


Dagor Scarf, Représentant de la guilde des marchands

 FOR 13 CON 14 TAI 14 INT 16 POU 17 DEX 10 CHA 14 Pvs : 16

 

Compétences :

 

Description : Dagor Scarf possède un physique d’athlète. Il fut élevé à la dure dans un monastère où il fut placé dès son plus jeune âge. Ses muscles sont saillants, et son corps longiligne. Autant dire qu’il est bel homme et que beaucoup de femmes le convoitent. Il est plutôt grand, élancé et fort jeune pour une fonction aussi importante que celle du conseil. Son visage est accueillant, ses cheveux mi longs sont bruns et lacés et ses yeux brillants reflètent la joie de vivre et l’impertinence. Sa tenue vestimentaire est généralement coûteuse mais discrète. Il porte souvent des tons bruns et rouges.

 

Caractère : Cet homme paraît bien dans sa peau et plutôt jovial. Lors des courantes réunions du conseil, il fait souvent preuve d’un caractère combatif et impertinent, ce qui semble une certaine aisance politique ainsi qu’une certaine intelligence. A part le fait qu’il effectivement intelligent et rusé, le reste n’est qu’un masque fait de paraître. C’est un homme triste et pervers. Sa vengeance représente tout pour lui, c’est d’ailleurs tout ce qui l’intéresse. Il est dévoré par l’envie et la jalousie. Plutôt calculateur et réfléchi, il n’est pas homme à agir avec légèreté, sa jeunesse lui ayant donné une triste leçon. Ses rapports avec les forces des ténèbres ont fait de lui une ombre froide, une coque vide baignée par les flots de la haine.

 

Fonction : Sa charge de représentant de la guilde des marchands lui octroie un rôle purement représentatif de la guilde auprès du conseil. En dehors de cette attribution, il lui est souvent demandé d’effectuer des arbitrages dan s des affaires entre commerçants. Il participe à certains procès, faisant office de mandataire pour les commerçants. C’est un homme aux fortes relations publiques en dehors bien sûr des membres du conseil sur lesquels il a peu d’influence. Il connaît nombre de magistrats et notamment entretien de cordiales relations avec Margot Van Bible, le premier magistrat de la cité. Il n’hésite pas à utiliser sa voie au conseil pour exposer les propositions de nouvelles de Margot en matière de justice. Bien évidemment, toutes ces fonctions ne constituent qu’une couverture. Il joue la comédie, sait être mielleux quand il le faut, et il remplit ses devoirs de manière fort consciencieuse. Il est maintenant assez proche du Duc, il attend donc son heure avec patience.

 

Propos tenus à son serviteur de l’ombre.

 

" Bientôt mes plans seront réalisables, j’ai longtemps attendu, mais cela en valait la peine. D’ici quelques mois, le Duc de Rignariom sera à mes genoux. Je tiendrai ses cheveux dans mes mains et le forcerai à regarder sa ville brûler ! "

 


Margot Van Bible, Premier magistrat de la cité

 FOR 8 CON 14 TAI 10 INT 17 POU 12 DEX 10 CHA 15 Pvs : 14

 

Compétences :

 

Description : Margot est un femme qui porte bien sa cinquantaine. Elle est plutôt corpulente, mais son visage reste encore jeune malgré des cheveux roux maintenant grisonnants. Ses rides n’enlèvent rien à son charme et ses yeux d’un noir profond, montrent le fort caractère de sa personnalité et contrastent avec sa face joviale. Elle est souvent vêtue d’une longue toge noire, rehaussée de peau d’hermine, qui marque son appartenance au corps de la magistrature de Rignariom. Il lui arrive également de porter la tenue des amazones lorsqu’elle se retrouve dans l’intimité ou lorsqu’elle rend visite à la guilde.

 

Personnalité : Margot est la première femme a être devenue magistrat dans cette cité. Cette réussite sociale est due en grande partie à un caractère hors du commun. Outre son air jovial et sa bonne humeur de tous les instants, Margot n’en est pas moins une femme sévère à la répartie tranchante. Elle n’a pas l’habitude de passer par quatre chemins afin de faire part de ses opinions. Elle est franche et directe, elle a l’habitude de se battre. Beaucoup d’hommes tâchent de l’éviter, et peu aiment l’inviter dans les salons. Elle est autoritaire et féministe convaincue de surcroît. Ses discours en attestent bien souvent. Certains lui reprochent d’être ses opinions sur les hommes, d’autres n’hésitent pas à dire, pour la discréditer que son féminisme transparaît dans ses décisions et glissent, de-ci de-là, qu’elle avantage toujours le sexe faible au sein des tribunaux. Ceci est faux, et relève uniquement du commérage de bas étage. Margot sait pertinemment que sa fonction réclame une impartialité totale, c’est un grand principe qu’elle respecte, elle n’en démordra jamais.

 

Fonction : Après une vingtaine d’années passées à voyager de cités en cités, Margot décida de passer la fin de sa vie dans sa ville natale avec sa meilleure amie Juna Albarantes. Elles fondèrent toutes deux la guilde des amazones. Créer cette guilde était, à l’époque, une nouvelle aventure. Cette nouvelle institution devait alors protéger les femmes et leur donner une chance d’insertion dans la vie sociale de la cité. Elle fut ensuite remarquée par le Duc Wilheim de Rignariom, qui la nomma magistrat dans un souci de donner un nouveau souffle à l’institution judiciaire. Le nouveau rôle qui lui était attribué au sein de la cité n’était pas chose facile. Elle dut se battre avec la plupart de ses collègues, représentant le culte de Donblas. Tous les magistrats de la cité ont été formés au temple, ce qui n’était pas son cas. Apparemment, sa nomination n’était pas due qu’à une marque de confiance du Duc, elle découle de la volonté se saper l’assise du culte dans toutes les sphères influentes de la ville. Une femme titulaire d’un tel poste n’aurait, auparavant, jamais été envisageable, les choses évoluent donc, ce qui est loin de lui déplaire. Sa récente promotion au rang de premier magistrat lui permit ensuite, d’effectuer de légères réformes, et c’est ce qui aujourd’hui constitue la base de sa lutte contre ses collègues. Sa position actuelle lui donne un nouvel ascendant sur les autres magistrats : elle leur impose maintenant sa vision de la loi , sa jurisprudence et tâche d’éviter qu’ils donnent préférence à un plaignant ou un inculpé du fait qu’il est fidèle au culte de Donblas et riche donateur. Autant dire que le grand prêtre Vilfor voit cette ascension d’un mauvais œil, et il s’est d’ailleurs manifesté quelques fois de manière pernicieuse et subtile.

 

Propos tenus lors d’un conseil de la magistrature.

 

" Messieurs. Le viol est un problème grave. Nous devons agir contre ce fléau. Nombre de procès se sont révélés infructueux pour dizaines de plaignantes. La condamnation du prévenu est chose rare... Je pense, Messieurs, que considérer les cris d’une femme lors de l’acte comme acceptation du rapport est une faute grave. Je vous préviens, si une telle décision de justice tombait à nouveau sur mon bureau, je n’aurai de cesse que de casser les reins de celui qui l’aura signée ! "

 


Vilfor, Grand Prêtre de Donblas

 FOR 11 CON 15 TAI 14 INT 18 POU 16 DEX 11 CHA 18 Pvs : 17

 

Compétences: Théologie 75%…Crédit 80%…Eloquence 50%…Mémoriser 50%…Lire & Ecrire 98%…Comédie 65%…Connaissance des plantes 46%…

 

Description: Ce noble vieil homme porte la cinquantaine avec allure et élégance. Son visage ne montre aucune ride, seuls ses cheveux blonds grisonnants sur les tempes peuvent donner une idée de son âge réel. Son corps est bien fait, il est longiligne et musculeux. Sa peau blanche et nette contraste avec la puissance de ses yeux bleus nuit. Son charisme est impressionnant et sa toge immaculée supportant une longue épée d'argent, symbole de sa charge, renforce ce sentiment de puissance et de sérénité. Pour un peu, certains pourraient le confondre avec un Melnibonnéen tant il leur ressemble physiquement.

 

Caractère: Vilfor a une personnalité hors du commun. Son intelligence le guide dans tous ses discours. Mais ne nous y trompons pas, son charme et son intelligence n'ont d'autres buts que de servir son Eglise et son Dieu. C'est un fanatique, et rien ne pourra le détourner de sa croyance. Il sait se transformer en un perfide comploteur comme en fidèle conseiller. Tous les membres du conseil le respectent et ils savent pertinemment à quelle pointure ils se mesurent. Ses informations ne sont jamais gratuites et son aide est donnée toujours dans le sens de sa politique, étendre l'influence de l'Eglise au sein de la cité.

 

Fonction: Il est le gardien des valeurs imposées par son culte. Il représente tous les prêtres de la loi au sein du conseil, et aucun d'entre eux ne sauraient lui en contester la charge. C'est homme fidèle à ses principes qui ne recule devant aucun sacrifice afin d'assurer la domination du dogme loyal sur la ville. Il est convaincu qu'il s'agit du seul système viable, et fera tout pour assurer sa position. Il se rend régulièrement à Jadmar afin d'y prendre des instructions et de se tenir au courant de données plus internationales. Son récent voyage a confirmé ses craintes, la lutte contre le chaos risque prochainement de se faire plus pressante. Les Pan Tangiens s'arment et acquièrent de nouveaux alliés. A lui maintenant d'en tenir compte et de resserrer son emprise autour de la ville. A cette fin, nombre d'hommes sont sous ses ordres et il les utilise comme des pièces d'un vaste échiquier. Maintenant, après vingt années passées à servir Donblas, sa toile est bien en place au sein de Rignariom. Il sait pratiquement tout ce qui s'y déroule et conserve ces informations. Telle est la source de sa puissance politique. Son œuvre est presque accomplie, il ne lui reste plus qu'une étape à franchir pour placer entièrement la cité sous son giron et celui de Vilmir. Il attend donc le moment propice, et pendant ce temps forme son éventuel successeur aux rouages complexes de la politique.

 

Extrait d'un sermon prononcé lors de la célébration de la nouvelle année :

 

" Seules les âmes perdues se retournent et cherchent connaissance et sagesse dans un passé qu'il vaut mieux aujourd'hui oublier. Regardons plutôt tous ensembles vers l'avenir, et bâtissons notre cité à notre propre image. C'est là que se trouve la sagesse."

 


Thomas Zander, Capitaine de la garde, quartier Nord

 FOR 12 CON 15 TAI 10 INT 11 POU 17 DEX 14 CHA 10 Pvs : 17

 

Compétences: Epée courte 63%/58%… Dague 47%/42%… Lire & Ecrire 63%… Persuader 52%… Comédie 16%… Mouvement Silencieux 78%…

 

Description: Cet homme âgé maintenant de cinquante cinq ans n'a plus un physique de militaire. Il est plutôt corpulent et semble bien vivre. Il fait fie des exercices réguliers demandés aux professionnels de la milice, et a une fâcheuse tendance à aimer la bière. Son teint est quelque peu halé, ses cheveux sont bruns et gras, le tout ne fait de lui un bel homme. Ses yeux porcins ressortent de son visage lui donnant ainsi un regard vicieux, voir vitreux par temps de pluie. Ses dents sont jaunes et son haleine fétide. Sa voie est assez faible et ses paroles sont souvent inaudibles du fait qu'il n'arrête pas de jouer avec sa salive. Sa tenue vestimentaire est par contre toujours impeccable, et son grade de capitaine est toujours rutilant.

 

Caractère: C'est un mielleux et un intrigant, un faible et un ignorant. Il recherche souvent le profit rapide et rebute devant les tâches arasantes. Il considère son poste comme le plus haut qu'il puisse jamais atteindre et il s'en contente fortement. Zander a bien des défauts mais en dépit de toutes ses faiblesses il s'agit d'un homme honnête. Certes, il ne s'occupe pas très bien de sa charge, mais il a déjà donné. Il considère son écu comme une juste pension et sa fonction comme une voie de garage. Il n'est pas non plus dépensier, bien au contraire. C'est tout de même un homme prévoyant qui sait fort bien que tout ceci ne va pas durer éternellement, c'est pourquoi il ne fait pas de dépenses extravagantes et qu'il loge au sein de la caserne contrairement à la plupart des professionnels. Il préfère effectivement économiser en prévoyance de jours plus difficiles. En somme c'est un parasite mais un parasite honnête.

 

Fonction: Il est chargé de coordonner les troupes de la milice en patrouille dans tout le quartier Nord de la cité. Il a une trentaine d'hommes placés sous son autorité. Douze d'entre eux assurent la garde de la porte Nord, soit trois tous les quarts. Les autres forment des patrouilles de six hommes et sillonnent le quartier zen alternance. Il est également chargé du budget qui lui est alloué pour le paiement de ses hommes et l'entretien du matériel. Cela représente beaucoup de choses pour Thomas Zander, voilà pourquoi il délègue fréquemment son autorité à son second : le lieutenant Milos Tiersen. Ce dernier le seconde en permanence. La confiance est totale entre les deux hommes. Zander compte bien évidemment le proposer pour prendre sa suite lorsqu'il prendra une retraite mérité. Ses rapports avec ses supérieurs sont bons puisqu'il ne fait jamais de vague et qu'il les évite le plus souvent possible.

 

Propos tenus lors d'un entretien avec Milos Tiersen :

 

" Mon cher Milos, je me sens las. Vous allez devoir prendre en mains la suite des opérations pour ce soir. Je me sens quelque peu souffrant depuis ce matin. Je rentre à la caserne, faites en sorte qu'il n'y ait pas de problèmes. Pas de vagues, hein! "

 


Keannor, Ex-Capitaine de la garde-quartier Ouest et Responsable de la surveillance du site des fouilles

 FOR 15 CON 15 TAI 11 INT 14 POU 10 DEX 12 CHA 13 Pvs : 15

 

Compétences: Epée Courte 94% / 92%... Dague 68% / 59%...Persuader 68%...Mouvement Silencieux 72%...Se cacher 64%...Embuscade 74%...Premiers Soins 39%...Esquive 57%

 

Description: Keannor a déjà 65 ans même si son apparence est trompeuse et qu'il en paraît 10 ans de moins. C'est un homme de taille moyenne, assez svelte, possédant des cheveux noirs légèrement argenté coupés court. Il a toujours mis un point d'honneur à entretenir sa forme physique. Certes depuis deux ans, l'alcool est devenue une compagne plus présente les soirs, mais sa résistance à celle-ci est légendaire parmi les gardes ayant servis sous ses ordres et personne ne se souvient de l'avoir jamais vu ivre... Ses yeux gris-bleus sont sans cesse en mouvement et peu de chose échappe à ce regard vif. Il a du quitter la milice à contrecœur il y a maintenant deux ans, suite aux conséquences d'une rixe entre des étrangers dans le quartiers des Plaisirs. Il y perdit la jambe gauche et ses espoirs de carrière dans la milice s'évanouirent. Depuis sa jeunesse, il s'était entièrement investit dans son métier et était parvenu au rang de Capitaine : "ah patrouiller dans Rignariom, la nuit tombée ...". Il ne lui restait plus que la possibilité de faire de la paperasse dans un quelconque bureau... idée qu'il n'aurait même pas pu imaginer. Heureusement pour lui, le commencement des fouilles officielles sur le site de la vieille citadelle Melnibonéenne, quelques temps après l'incident, lui permis de poursuivre envers et contre tout son service pour Rignariom. Sa demande fut acceptée et il fut nommé Responsable de la surveillance du sites des fouilles.

Dernier point, Keannor est un très bon bretteur et sa maîtrise de l'épée courte ferait reculer plus d'un présomptueux pour peu qu'ils aient pu le voir un jour à l'œuvre l'arme au point.

 

Caractère: D'un tempérament jovial, il sait tout de même garder son sérieux en service et mène pendant celui-ci ses homme avec une discipline de fer. Ainsi, il est relativement dur lors de l'arrivée des nouvelles recrues pour la surveillance des ruines afin de leur inculquer les règles essentielles nécessaires à la fonction de garde. Au bout de quelques temps de service, il devient beaucoup plus proches de ses hommes, ce qui fait de lui un capitaine apprécié de ces derniers. C'est un homme parfaitement compétent et apprécié pour sa valeur. Depuis qu'il a quitté effectivement son poste dans la milice, Keannor garde un tic nerveux lorsqu'il est contrarié : il referme légèrement l'œil gauche et une multitude de rides plissent alors la peau alentour.

 

Fonction: Keannor est le responsable permanent de la surveillance des Ruines et ce depuis plus de deux ans. En réalité, on se pressa très vite à l'époque d'accepter sa proposition d'être affecté à la surveillance des ruines : difficile de trouver quelqu'un d'aussi motivé pour cette garde perdue sur les hauteurs et si routinière !...

Note : Keannor entretient de très bonnes relations avec Hanz et ce dernier n'est pas étranger au fait que Keannor demeure à son poste malgré l'ennui de la surveillance. Car si les Ruines de l'extérieurs n'ont que peu de valeur à ses yeux, celles que lui décrit son ami avec ce ton si enjoué qu'il prend lorsqu'il vient lui annoncer une autre de ses découvertes en ont pour lui et son travail prend dès lors un sens plus réel à ses yeux...

 

 Propos tenus lors de l'arrivée de nouvelles recrues au site :

 

"  Jeunes gens, vous êtes ici au même titre que dans la cité au service de Rignariom ! La charge de Garde d'un lieu quelconque est une lourde charge à assumer pour sûr ! Car si bien souvent rien ne se passe, la vigilance est amoindrie et cela même est le véritable danger : vous pourriez vous retrouver égorgés sans vous en rendre compte le jour où votre attention aura baissée... Certes votre châtiment pour négligence serait alors justifié, mais plus grave pour Rignariom serrait votre défaillance !

Qu'aucun de vous ne commette cette erreur, sinon, je saurais lui faire passer à jamais l'envie de négliger sa tache ... Je serais intransigeant sur ce point tant que vous serez sous mes ordres est-ce bien clair ?..."

 

 

  Propos tenus à Vaurtz dans sa tente un soir de pluie :

 

" Tu sais Vaurtz, parfois je doute moi même de notre utilité ici. Sans doute Vilfor et quelques-uns de ces sous-fifres sont les seuls à voir un danger dans cette construction de pierres derrière nous... D'ailleurs, je suis persuadé que si jamais quelqu'un s'y intéressait, ces ruines seraient bien capable de se défendre elles même !

Enfin, le Service pour Rignariom demande parfois une obéissance aveugle et (clignant de l'œil à son jeune compagnon) l'air sur ces hauteurs est tout de même plus pur que dans la cité et la paie n'est pas si mauvaise, non ?..."

 


Cold Hand OR Kildor OR Manu